L’intelligence a-t-elle foutu le camp?! - Forum protestant

L’intelligence a-t-elle foutu le camp?!

Quand, comme Valérie Rodriguez, on accueille «des jeunes qui sont désabusés et ne comprennent pas l’intérêt du vote ou de l’engagement politique» et que l’on voit le niveau de la campagne présidentielle de cette année, on ne sent pas aidé «par les invectives houleuses de la sphère politique».

Texte publié sur Blog pop.

 

Depuis quelques mois je m’interroge… Je fais cogiter mes petites cellules grises dans tous les sens pour trouver une réponse à une question qui me tracasse: est-ce que l’intelligence a foutu le camp dans notre beau pays? Est-elle allée se réfugier dans les steppes lointaines de la Russie de Poutine, dans les grandes villes de la Hongrie de Orbán ou dans les campagnes profondes du Texas de Trump?

Les débats qui ont agité la campagne présidentielle (si l’on peut encore parler de débats…) ont été d’une violence inouïe en même temps (allez, petit clin d’œil à la macronie…) que d’une médiocrité sans pareille.

J’ai eu la sensation qu’il s’agissait davantage de dégommer l’adversaire à coups de bons mots plutôt que de présenter un programme cohérent. J’avais l’impression que ces candidats étaient, tout simplement, dénués d’intelligence. Certains même avaient du mal à manier correctement la langue française et prenaient un mot pour un autre.

Non! non! Intimité, ce n’est pas la même chose qu’inimitié et allocution et élocution ne sont pas synonymes…

Notre langue est belle, subtile, intelligente, elle a été manié avec tellement de talent par Voltaire, Victor Hugo et tant d’autres… Je crois que les hommes et les femmes qui ont la prétention de diriger le pays doivent se montrer exemplaires, faire montre d’une intelligence et d’une subtilité hors du commun, qu’ils doivent savoir parfaitement manier la langue du pays qu’ils prétendent diriger et que c’est cette exemplarité qui peut donner envie aux jeunes d’aller voter, de s’engager en politique, de s’occuper des affaires de leur cité, de leur pays.

Dans notre fraternité de Trappes, nous accueillons des jeunes qui sont désabusés et ne comprennent pas l’intérêt du vote ou de l’engagement politique, ils regardent les candidats s’écharper allègrement à coups de tweets lapidaires et sont eux-mêmes connectés en permanence sur les réseaux sociaux. Ils ne parviennent plus toujours à exercer leur esprit critique, à faire travailler leur intelligence et n’en éprouvent même pas le besoin… Après tout, les hommes et les femmes politiques passent plus de temps à tweeter qu’à construire un vrai programme qui donne envie… Pourquoi feraient-ils exception, pourquoi s’obligeraient-ils à faire l’effort de la subtilité, de la finesse, de l’intelligence?

Pourquoi choisir le bon mot, celui qui sera parfaitement adapté à ce que je veux dire s’il suffit de crier plus fort que l’autre pour être entendu? Pourquoi lire un article dans son entier, écouter un long podcast si je peux, en lisant trois tweets mal rédigés, me faire une opinion et la partager largement en étant juste plus violent, plus mal élevé, plus insolent que l’autre?

 

L’intelligence, c’est quoi?

L’intelligence, c’est la capacité à comprendre des idées, à planifier, à résoudre des problèmes, parfois complexes, à prendre des décisions, à conserver des informations, à utiliser la langue pour communiquer, la capacité à examiner, soupeser, réfléchir, trancher…

Cette intelligence aurait-elle disparu? Se serait-elle réfugiée dans quelques bastions imprenables? Il me semble qu’il est urgent de la débusquer, de la réhabiliter, d’interpeller celles et ceux qui nous gouvernent et de leur demander d’être à la hauteur de cette exigence qu’est l’engagement politique. Ils ont cette responsabilité et c’est à nous de la leur rappeler. Il y a là un enjeu important, notamment pour la jeunesse que nous accompagnons.

Ici à Trappes, nous tentons tous les jours de faire vivre cette exigence de l’intelligence mais je dois reconnaître que nous ne sommes pas aidés par les invectives houleuses de la sphère politique… Il est temps que les choses changent, non?

 

Illustration: lors de l’émission Les propositions face aux Françaises le 8 mars 2022 sur LCI.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire aussi sur notre site

Égalité des chances…

22/03/2021
Valérie Rodriguez
«Ceux qui pensent détenir une vérité, ceux qui condamnent sans chercher à comprendre, ceux qui jugent sans bienveillance»: équipière-directrice de...

La France s’ennuie

21/02/2022
Frédéric de Coninck
Nostalgie, déploration et ressentiment dans le champ médiatique, découragement et fatigue dans l’électorat: le tableau de cette campagne présidentielle rappelle...

Médias: les jeunes face au chaos?

23/04/2022
Forum protestant
S’informant et échangeant d’abord sur les réseaux sociaux, les jeunes sont confrontés au «chaos informationnel» généré par les plateformes. Dans...
open

Recevez la newsletter du Forum !  S'inscrire