L’espoir contre la pauvreté

Le manque d’espoir empêche-t-il de sortir du cercle vicieux de la pauvreté ? C’était le thème de la conférence proposée le 25 juin à l’IPT par l’économiste protestante Esther Duflo pour Le Forum de Regards protestants. Elle a dressé plusieurs pistes de réflexion, expliquant notamment comment des perspectives d’avenir décourageantes peuvent s’auto-réaliser, ou comment l’anticipation d’une pauvreté future aggrave la pauvreté actuelle.

 

L’économiste, professeure au Massachusetts Institute of Technology (MIT), conseillère de la Maison Blanche sur les questions de développement et protestante engagée, est revenue, lors de son propos, sur trois aspects. D’abord en expliquant que des perspectives d’avenir décourageantes peuvent s’auto-réaliser, ou comment l’anticipation d’une pauvreté future aggrave la pauvreté actuelle. Esther Duflo a ensuite dévoilé l’impact du désespoir sur la capacité à prendre des décisions, montrant que le stress, la dépression ou les soucis induits par la pauvreté peuvent entrainer de mauvais choix. Enfin, elle a rappelé que les décisions sont souvent prises dans un monde de rationalité limitée, l’individu choisissant de ne pas se confronter à l’avenir pour éviter d’y penser. L’économiste a conclu sur l’idée que l’espoir comme capabilité permet aux gens de réaliser leur potentiel, quand le désespoir détruit à la fois la volonté et la capacité à s’investir dans son avenir et à croire en soi.

Le reportage :

L’interview d’Esther Duflo :

Écoutez son intervention en intégralité :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire aussi sur notre site

S’inscrire à la 7e convention du Forum protestant  S'inscrire